Le French Design s’expose et impose sa Touch !

10/04/2017

L’exposition « No Taste for Bad Taste », produite par le VIA, ouvrira en exclusivité le 5 avril 2017 dans le cadre du Salone Del Mobile de Milan avant de partir pour une tournée mondiale en partenariat avec l’Institut français. Dévoilée en avant première à Paris le 23 février dernier, le concept de l’exposition brandit haut et fort son French étendard.

Comme un symbole de maîtrise, avec ses 40 pièces maîtresses choisies parmi l’ensemble de la production du design français.

Comme une histoire, avec la scénographie imaginée par le talentueux créateur Jean-Charles de Castelbajac.

Comme un écrin, grâce aux 40 personnalités de renom qui ont formé le comité de sélection.

Comme une signature, celle de l’art de vivre à la française incarné par du mobilier iconique.

Comme une référence, soutenue par de nombreux partenaires financiers privés et publics, mais aussi le VIA, l’Ameublement français, et l’Institut français.

Comme un voyage, l’exposition sera itinérante et se produira à travers le monde entre 2017 et 2020.

No taste for bad taste

L’objectif de cette exposition est double

Valoriser la créativité du French design, et promouvoir l’industrie française de l’ameublement dans le monde entier. Grâce notamment au VIA qui fait le pont entre les industries françaises de l’ameublement et le monde de la création, entre le sérieux des fabricants et l’imagination des plus grands designers. Le comité de réflexion de l’exposition a fait appel au French flair et a désigné parmi la crème de la crème des designers, des industriels, des journalistes, des philosophes, des artistes, des galeristes, des photographes français et étrangers …40 personnalités pour prêter leur œil et leur expérience professionnelle pour le projet de l’exposition. Leur mission : définir l’essence même du French Design, puis sélectionner les 40 objets cultes le représentant le mieux.

Cornélien, entre émotion et raison, le choix a été difficile mais gage de qualité de l’exposition.

Parmi les créateurs : Jean Charles de Castelbajac, Chantal Thomas, Guy Savoy et Gilles Lipovetski…
Parmi les designers : Matali Grasset, Christian Liaigre, Jean-Michel Wilmotte, Patrick Jouin…
Parmi les grandes institutions : Paola Antonelli (MoMa), Max Moulin (Institut français) , Deyan Sudjic (Design Museum de Londres)
Parmi les communicants : Ariel Wizman, Franka Holtmann (Hôtel Meurice) Carolina Ticono (Curatrice) Parmi les entreprises : Bernard Rebier (Fermob), Christian Blanckaert (Hermès International), Michel Roset (Roset Cinna)

Les 10 valeurs et émotions véhiculées par le French Design à travers les 40 objets cultes sélectionnés

L’art de vivre : ce « je ne sais quoi » entre l’humaniste et l’hédonisme. Elégance et touche de luxe : ce mélange de chic parisien et du raffinement français.

L’ouverture culturelle : cette ouverture d’esprit et cette diversité d’écriture. L’équilibre : ce sens de la cohérence d’ensemble entre l’objet et son rapport au monde. Le savoir-faire : cet art poussé jusque dans les détails infusé à l’excellence.

Le panache : cette fantaisie toute française assaisonnée d’une pointe d’impertinence. L’audace : cette liberté que l’on s’autorise même lorsqu’il s’agit d’objets fonctionnels.

L’héritage : ces racines profondes et nobles enrichies par l’arrivée des nouvelles technologies.

La créativité et l’industrie : cette alliance délicate entre la French poésie et l’Industrie…

L’innovation durable : cette envie de construire mieux et de façon plus responsable pour l’environnement.

Parmi les 40 pièces mises à l’honneur, on retrouve : La chaise Makao de Thibault Desombre (2008) pour Macé.

Coup de cœur du jury Carolina Tinico (Curatrice) pour son design équilibré et iconique.

Makao

 

L’ensemble de ces pièces seront exposées au gré d’une création scénographique originale de Jean-Charles de Castelbajac.

Poétique et haut en couleur, les mises en scène de Jean-Charles de Castelbajac s’inscrivent parfaitement dans l’ADN du French Design. Toujours habité par une vision transversale, il libère les frontières entre la mode, l’art, l’architecture et le design. Pour NoTaste for Bad Taste, il est intervenu en tant que Directeur Artistique sur tous les détails de l’exposition : musique, parfum, graphisme, art de vivre. Son parcours est d’ailleurs à l’image de l’ensemble du French Design : touche à tout, frais et iconique…tout en gardant une vraie élégance.

Après Milan, No Taste for Bad Taste sera présentée de 2017 à 2020, dans 17 villes à travers le monde de l’Asie à l’Amérique du Nord en passant par l’Asie, le Moyen-Orient et l’Europe. Le French Tour a un bel avenir devant lui, et promet de pouvoir décrocher des contrats à l’international. La France est d’ailleurs le deuxième exportateur au monde avec plus de 2 Millions d’euros à l’international. Longue vie à la French Touch et à la question « Design, is that a matter of art de vivre ? » On a envie de répondre « Yes, of course, with a so lovely French accent. »

Français